Panier

Qui est Bouddha?

Qui est Bouddha, la vie d’un homme emblématique

On l’oublie souvent, quand certains l’ignorent même, toutefois si Bouddha est largement mis en avant dans la culture bouddhiste, il ne s’agit ni d’un dieu, ni d’une créature mystique quelconque, mais plutôt, et en réalité, d’un homme à l’histoire particulière.

En s’intéressant à l’étymologie du nom “Bouddha“, on comprend également qu’il ne s’agit pas d’un nom propre, mais plutôt de la traduction de “celui qui sait“, “celui qui est éveillé“.

Bouddha, l’homme éveillé de l’Inde !

Si les historiens ne s’accordent pas toujours sur les dates de vie de Bouddha, on sait pourtant que l’homme qui portait initialement le nom de Siddhartha a vécu en Inde, il y a de cela 2500 ans.

Quelques années avant sa naissance, un devin prédit à son père, le roi, qu’il aurait un fils. Ce dernier deviendra soit un grand roi, soit un grand sage. Quand Siddhartha vint au monde, son père pensait alors son destin de roi tout tracé, l’histoire n’a pas manqué de lui donner tort.

Élevé dans le palais, sous l’abondance, Siddhartha grandit sous le luxe et l’abondance. Il reçoit la meilleure des éducations… Devenu adulte, en suivant les directives de son père, il épouse Yashodhara, la fille d’un seigneur, avec qui il aura un fils.

Après avoir passé toute une vie derrière les grilles de son palais, devenu adulte celui qui deviendra ensuite Bouddha, souhaite découvrir le monde qui l’entoure.
C’est lors de sa première sortie dans le monde extérieur que tout change alors pour lui, et que l’histoire de cette figure spirituelle emblématique du bouddhisme peut alors commencer…

Abandonner la richesse, pour se consacrer à la sagesse.

Découvrant les réalités de la vie humaine, sans luxe et abondance, Bouddha comprend alors à quel point la vie est souffrance, et que même la richesse ne pourra le préserver de la maladie, de la souffrance et de la mort… Le soir même, convaincu que la réalité de la vie est en dehors de son palais, il abandonne sa famille, son titre, sa richesse désireux de trouver la voie du salut.

On appelle alors cela “la grande renonciation“.

Dès lors, il voyage à travers l’Inde, pour la découvrir, avant de s’installer à Uruvela, un petit village calme et paisible avec cinq hommes en quête d’une vérité spirituelle, tout comme lui.

Son quotidien est alors marqué, peu à peu, par de nombreuses heures de méditation, une alimentation drastique. En recherche d’un éveil spirituel, les hommes n’ont de cesse de pousser leur pratique, jusqu’à ce que Bouddha s’effondre, un jour en pleine séance de méditation, tombant malade.

Soigné par un proche, il comprend alors que l’extrême ne peut être la voie de la sagesse et opère des changements dans son quotidien, et dans sa quête.

C’est pourtant la méditation qui fera de Bouddha l’être empli de sagesse que nous connaissons à travers l’histoire !

Bouddha l’éveillé, les quatre nobles vérités.

Persuadé d’être sur le bon chemin de vie, Bouddha continue donc la méditation. L’histoire rapporte qu’au bout du 49ème jour, il eut son illumination, comprenant alors la cause de la souffrance humaine.

De cette révélation, il rapporta quatre nobles vérités, aujourd’hui encore au coeur des enseignements et des traditions bouddhistes.

Dès lors, Bouddha aura à coeur de répandre ces vérités, d’abord à ses proches qu’il retrouve, puis bien plus largement.

Loin d’un dogme religieux quelconque, on rapporte la parole de Bouddah, ses enseignements philosophiques à travers l’Inde, le Népal… Le long du Gange, se sont alors de nombreux monastères qui accueillent les fidèles, pratiquant le bouddhisme… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison gratuite dans le monde entier

Sans minimum d'achats

Retours à 30 jours

Votre commande est garantie

Livraison partout en Europe

Dom Tom inclus

Paiement sécurisé à 100% via SSL

PayPal / MasterCard / Visa